Travail social au sénégal

SOMMAIRE

I. Présentation du pays : Le Sénégal

II. Le travail social réalisé
1. Chez les enfants en précarités
2. Chez les jeunes (délinquance)
3. Chez les femmes (maltraitance)
4. Chez la population atteint de Handicap
5. Chez les personnes vieillissantes /âgées
6. Le travail de rue

I. Présentation du pays
La devise du Sénégal: Un peuple, Un but, Une foi

Le drapeausénégalais et sa signification.
Le drapeau du Sénégal est composé de trois bandes verticales à égale dimension de couleurs verte, jaune frappé d’une étoile verte au milieu et rouge.
Signification des couleurs…
• La couleur verte symbolise le couleur de l’islam, celle du prophète Muhammad (prière et salut soit sur lui) mais aussi l’espoir chrétien, la nature et la fécondité.
• La couleur jauneévoque le couleur du bonheur, celle de la prospérité et de l’abondance.
• La couleur rouge rappelle la couleur du sang celle du sacrifice consenti pour toute la nation, mais aussi la détermination ardente et la force résolue qui anime chacun de ses fils dans la lutte contre le sous développement.

Carte d’identité
Capitale Dakar
Superficie 196 192 km2
Population 9.2 millions d’habitants(environ)
Les femmes représentent 52 % de la population globale.
Cette population a une structure par âge très jeune, avec 50 % ayant moins de 16 ans. Elle s’accroît au rythme de 2,7% par an, doublant son effectif tous les 25 ans environ.
Monnaie Franc CFA (100 francs CFA= 1 franc)
Langues français, wolof, Toucouleur, peul, bambara.
Espérance de vie 50,4 ans.
Chef de l’étatAbdoulaye Wade (depuis mars 2000)
Religion musulmane (95%)

Ce pays, colonisé à partir du XIXème siècle par les français qui l’intégrèrent en 1902 à l’Afrique occidentale française, connaît des difficultés graves liées à la sécheresse. De plus, les conditions de vie de la population sont relativement difficiles.

Quelques exemples sur les conditions de vie au Sénégal:
• EnFrance, lorsque 1000 enfants naissent, 9 mourront avant d’atteindre l’âge de 5 ans.
Au Sénégal lorsque 1000 enfants naissent 70 mourront avant d’atteindre l’âge de 5 ans
-La mortalité infantile est de 70‰,
-La mortalité juvénile, de 89,9‰,
-La mortalité infanto-juvénile est de 145‰.
-La malnutrition, les diarrhées et les fièvres constituent les déterminants majeurs de lamortalité à ces âges.
• Au Sénégal, 72.7 % à accès à l’eau potable.
• vont à l’école primaire (population des 7 – 12 ans):
1. 66.6% des garçons
2. 52.9% des filles
le nombre d’élèves par classe est d’environ 70 à 80.
• Taux d’alphabétisation des adultes pour
o Les hommes: 56.1
o les femmes: 28.5

Au Sénégal, beaucoup d’enfants meurent très jeunes à cause de la pauvreté de laterre, du climat rude et des maladies.
De ce fait, les familles ont toujours souhaité avoir un grand nombre d’enfants (les femmes ont on moyenne 7 enfants) ; ce qui peut expliquer la polygamie.
Cependant ils appellent aussi « papa » le frère de leur père ou « maman » la sœur de leur mère. Pour eux c’est une très bonne façon de se situer dans leur arbre généalogique. . La mère s’occupe de son enfant àplein temps, cependant, après une nouvelle naissance, qui en général arrive très vite, le plus jeune est pris en charge par les sœurs aînées ou les cousines.

De plus, le frère tient un rôle très important dans l’éducation des enfants de sa sœur, à tel point que les enfants se considèrent plus comme des frères que comme des cousins.

Pour les enfants, il est nécessaire de passer leur enfance dansun village; ils y apprennent à vivre en société et à connaître la nature environnante.
A 6 ou 7 ans, les filles et les garçons vont à l’école et commencent à avoir des activités différenciées; les filles aident leur mère aux travaux de la maison et s’occupent des enfants plus jeunes. Les garçons vont chercher du bois, secondent leur père aux travaux des champs et se rendent utiles à la…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *