Peut-on faire confiance aux médias de nos jours?

Non je ne pense pas que l’on peut avaler tout ce que les médias racontent… des fois ils sont manipulés par les politiques, des fois ils ne prennent pas assez de recul par rapport aux faits, alorsdans une journée on peut avoir jusqu’à 10 versions différentes pour des mêmes faits (comme à France info par exemple)… des fois ils en rajoutent pour vendre davantage ou pour que ça attire plusd’audiance…

Hormis ces drames du quotidien il est rare que soit traités des sujets politiques, économiques sociaux etc… qui ont une véritable importance en matière d’information.

Les chaînes télésont devenues des entreprises. les téléspéctateurs sont en quelque sorte clients.

La France étant une démocratie, les médias sont libres depuis la loi de 1881 (ils peuvent donner
un avisdifférent, ils peuvent enquêter librement, ils peuvent même se moquer ou accuser les
dirigeants car il n’y a pas de censure) Ex: Les Guignols de l’Info. Il est en plus facile de s’informer avec des médias trèsnombreux et variés (presse, radio, télé, internet) : nous vivons dans une « société de l’information ». Mais les médias peuvent connaître des dérives : menace sur la vie privée,
informations faussesou manipulées, sondages nombreux mais peu fiables… Les médias les plus
accusés sont la télé (qui confond souvent information et spectacle) Ex: le 12/04, TF1 a enquêté sur le nouveau chien d’Obama:audience car intérêt, plutôt que de parler de sujets économiques, sociaux…et internet (où il y a peu de contrôle). Le citoyen dispose cependant de protections (lois sur la vie privée, droit deréponse, surveillance du CSA…) et doit faire preuve d’esprit critique. Mais la plupart des journalistes font bien leur travail (certains le paient de leur vie ou de leur liberté) et beaucoup de pays dans lemonde n’ont pas d’information libre.

Les médias parlaient seulement de l’enlèvement d’Ingrid Betancourt car cette tragique histoire rapportait de l’audience, sans mentionner les autres otages…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *